A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Linaire cymbalaire - Ruine de Rome << retour à la liste
Nom scientifique Cymbalaria muralis  
Famille scrophulariacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Du latin cymba : nacelle, allusion à la forme un peu concave des feuilles.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante à tiges filiformes et retombantes, glabres.
Les feuilles, à long pétiole, alternes, à limbe presque arrondi ont 5 à 7 lobes. Les nervures sont disposées en éventail.
Les fleurs d'un violacé clair, solitaires à l'aisselle des feuilles ont de 7 à 10 mm de longueur avec un éperon un peu arqué.
Le fruit est une capsule presque sphérique s'ouvrant au sommet par 3 dents. Celle-ci contient des graines marquées de crêtes sinueuses. Après la floraison, le pédoncule se recourbe pour que la capsule s'introduise dans les interstices des pierres.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace.
Floraison de mai à octobre.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Quartino Michèle : avant mon déménagementj\'ai recueilli des graines de cymbalaria et je voudrais les planter, mais quand ? Elle fleurit en mai , puis-je la semer en mars ?
zeghouane moundji : sur origine italien

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Cette espèce, commune, croît sur les vieux murs pourvu qu'il y ait une humidité suffisante, d'où son nom vulgaire de ruine de Rome, rappelant également son origine méditerranéenne.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
C'est probablement la culture pour ses propriétés médicinales qui a permis le développement de cette espèce et son adaptation à un climat beaucoup plus océanique.
Elle a été autrefois utilisée contre la gale et le scorbut.
Les feuilles fraîches sont hémostatiques.

-- Liens utiles ------------------------------------------------------------------------------------------

-- Remarques envoyées par des internautes --
Josiane Bataillard : Voir le beau roman de Pierre Senges intitulé : Ruines de Rome





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.