A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Géranium herbe à Robert << retour à la liste
Nom scientifique Geranium robertianum L.  
Famille Géraniacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------

-- Remarques envoyées par des internautes --
ISABEY Henri : Nom courant: Herbe à Robert, fourchette du diable, bec de grue, épingles de la vierge, herbe rouge, cerfeuil puant etc..) Cette plante était appelé au moyen age "herba ruperti" . selon les uns , elle aurait été dediée à St Robert ,évéque de Salzbourg au 8 iéme siècle parce qu'il en aurait révélé les propriétés médicinales ( contre les hémorragies, les contusions et les maladies rénales.) Selon les autres il s'agirait d'une corruption de "ruber" rouge dont le sens aurait été mal compris par le peuple.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante velue de 25 à 50 cm aux tiges teintées de rouge, à racine pivotante.
Feuilles gracieusement découpées, d'un vert gai devenant rouge en fin de floraison.
2 fleurs rose vif par pédoncule.
5 sépales soudés en tube.
5 pétales à onglet.
10 étamines.
5 pistils soudés prolongés par un long bec.
A maturité, chaque pistil se détache en demeurant maintenu par une lanière qui se recourbe de sorte que l'ensemble ressemble à un lustre. Ainsi les graines sont éjectées alentour.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Mansuy pierre : Bonjour à vous, savez vous pourquoi les pétales ne sont pas toujours arrondie, certaine on des encoches profondes, est-ce toujours des géranium herbe à Robert ? Merci pour votre aide !
Le Bolay Annie : Son odeur n'est effectivement pas celle du bouc, elle est très végétale, piquante, poivrée, tonique, un peu musquée sans doute.
daudin michèle : foin de l'odeur de bouc ; si petite soit-elle, la fleur dégage une puissante odeur, délicieusement sauvage et musquée

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante annuelle.
Floraison d'avril à août.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Espèce très commune en toutes régions sur éboulis, talus, vieux murs, dans les haies et les coupes de bois.
S'élève jusqu'à 1500 m.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
L'infusion de la plante entière, sauf la racine (20 g par l d'eau) a une action astringente, diurétique et tonique et lutte contre la dysenterie.
Elle servait à cicatriser les plaies par son action hémostatique et antiseptique.

-- Remarques envoyées par des internautes --
G frederic : Exellent repulsif anti moustique en frottant les feuilles sur la peau
BONNET Laurent : Médecine vétérinaire : On peut utiliser l'herbe à robert pour la "crise du rouge" du jeune dindon; hachée, de la même façon que les orties.
colette Lathoud : J'ai appris par un osthéopathe que c'était une plante recommandée pour les problèmes de pancréas.

-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------
Les feuilles froissées entre les doigts dégagent une odeur de bouc et éloignent les moustiques.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.