A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Hellébore fétide << retour à la liste
Nom scientifique Helleborus faetidus L.  
Famille Renonculacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Le nom hellébore vient du sémitique hélibar (remède contre la folie) ; il est qualifié de fétide en raison de l'odeur repoussante de la plante quand on la touche.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante de 50 cm à 1 m, à odeur fétide, qui reste verte l'hiver.
Fleurs vertes de 2 cm en forme de clochettes penchées, bordées de rouge.
Pétales réduits à de petites feuilles nectarifères.
Les feuilles ont un large pétiole foliacé à nervures parallèles, terminé par 5 à 6 lobes. Vert clair, elles se confondent avec les fleurs.
Fruit en follicule.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace par un rhizome.
Floraison de janvier à mars.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante très commune dans les haies et les rocailles jusqu'à 1200 m, préfère le calcaire. Présent dans toute la France.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
Possède des propriétés cardio-toniques et narcotiques.

Toxicité : Tous les hellébores sont vénéneux. Les anciens les utilisaient en médecine, en particulier dans les troubles du cerveau. Mais cet usage est à proscrire en raison du danger d'intoxication.
Leurs feuilles et leurs fleurs contiennent deux alcaloïdes qui sont de violents poisons.
La racine fraîche fait rougir la peau. Son ingestion est très dangereuse et provoque des vertiges, des vomissements et des crampes. Elle entraîne aussi la mort.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Armand gaillot : Toxicité pour les bovins qui ne consomment la plante qu'en fourage, elle est mortelle sans traitement efficace.mort brutale précédée de spasmes musculaires sous cutanes.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.