A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Impatience de Balfour << retour à la liste
Nom scientifique Impatiens balfourii  
Famille BALSAMINACEES  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Plante d'origine ornementale qui s'est disséminée à partir du Jardin Botanique de Clermont-Ferrand.

-- Remarques envoyées par des internautes --
yannick : bonjour , j'ai ramené des graines d'impatient de Balfour du Val d'Aoste et elle a envahi mon jardin à Arles !
Pothier, Françoise : D'origine auvergnate par mes grands-parents et arrières-grands parents paternels et maternels mais résidant depuis une vingtaine d'années en Béarn, j'ai eu la surprise de voir fleurir ces plantes dont je découvre aujourd'hui sur ce site qu'elles ont essaimé depuis le Jardin Botanique de Clermont Ferrand. Une de mes élèves les plus agées m'avait gentiment donné des plants de marguerites d'automne et dedans, se cachaient des graines d'Impatience de Balfour qu'elle avait elle-même ramené en petit plan des Landes je crois. Les graines d'impatience cachées dans les marguerites d'automne ont pris et ont commencé à se re-semer dans différents endroits de mon petit jardin palois. J'ai cherché le nom de cette plante et découvert quelques infos. Aujourd'hui je suis ravie d'apprendre l'origine auvergnate de cette fleur. J'avais déjà un rosier Ghislaine de Féligonde (dame auvergnate) et des cailloux bordant mes massifs provenant des bords de Couze et de la Dore. Les impatiences sont une référence de plus auvergnate. Merci pour ces infos.
Beuvin Philippe : Nous en avons tout le long d'une rivière dans les Ardennes Françaises et remonte jusqu'en Belgique. Concernant sa multiplication, il apparaît dès la fanaison des premières fleurs des petites poches vertes dans lesquelles il y a les graines. Ces poches éclatent en propulsant les graines dès qu'on les touche. Parfois les graines sont blanches puis deviennent noires plus tard dans la saison. Elles n'ont pas de parfum particulier, si ce n'est que lorsqu'on les arrache de terre elles dégagent un odeur assez désagréable.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante élevée de 1,50 à 2 m, à grosses tiges turgescentes, enflées aux articulations.
Grandes feuilles, lancéolées, dentées en scie avec de grosses glandes à la base, rouge sang.
Grandes fleurs (3 à 4 cm), nombreuses (2 à 14), disposées en grappes, d'un rose vineux et de formation compliquée.

-- Remarques envoyées par des internautes --
trêle sylvie : bonjour, l'impatience de Blafour j'en ai chez moi elle n'a pas de parfum désagréable et elle fleurit jusqu'en octobre
THOMAS Guy : Cette plante que vous décrivez est plutôt l'impatiens glandulifera. Elle est commune au bord des ruisseaux dans les pyrénées...
mompeu, martine : j'ai trouvé un plan l'an dernier dans des zones très humides, je l'ai ramené et planté dans mon jardin, des graines se sont ressemées spontanément, et j'ai vu grandir et fleurir 6 gros plants de teinte différente, allant du rose très pâle au rose très soutenu, je pense qu'elle réagisse au ph du sol. En outre, si on ne la maîtrise pas, je crois qu'elle risque de devenir une adorable envahissante. Quant à son parfun : je dirais plutôt incommodant...

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace.
Floraison en mai à juillet.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Espèce recherchant les sols humides près des rivières. Peu fréquente, surtout dans le centre.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Massie Danièle : Elle pousse aussi au Québec, sur la rive sud de Montréal. Nous l'avons tout autour de notre maison, ce qui donne un cachet champêtre très intéressant. Plus les années passent, plus elle se multiplie, à notre grand bonheur...
etienne maryse : nous l'avons dans l'oise depuis très longtemps(ma belle -mère l'avait déja il y a 20ans).nous ne connaissions pas son nom, alors nous l'avons baptisée "fleur de mamie".nous avons déménagé en gironde et avons semé des graines, elles sont magnifiques.
fabienne : Elle semble s'acclimater librement dans le Cantal que j'habite, la vallée de Saint Chamant, et jusque dans mon jardinet qui est plutôt une cour entre de hauts murs! est-ce bien elle qui provient de l'Himalaya(Balfour<= Inde)et aussi dénommée telle?
Rauscher Karine : Elle vient d'arriver dans mon jardin... et j'habite dans le Finistère.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.