A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Mercuriale annuelle << retour à la liste
Nom scientifique Mercurialis annua L.  
Famille EUPHORBIACEES  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Le genre tire son nom du dieu Mercure à qui elle était consacrée.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Vaimbois Rachel : Merci pour le patois lorrain car effectivement mon père utilisait ce terme...un peu vulgaire :-)
Leonet Isabelle : Pour les mêmes raisons, on l'appelle la " foireuse" en patois lorrain!

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante herbacée de 15 à 40 cm, feuillée à partir de la base.
Tige quadrangulaire ramifiée. Feuilles opposées, dentées.
Espèce dioïque c'est-à-dire fleurs mâles et femelles sur des plantes séparées : les pieds mâles portent des grappes dressées de petites fleurs vertes ; les pieds femelles portent leurs fleurs cachées à l'aisselle des feuilles.
Le fruit est une capsule à 2 coques.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante annuelle à racine grêle pivotante. Les graines sont dispersées par les fourmis.
Floraison d'avril à novembre (presque toute l'année).
Particularité de la reproduction :
Le pollen est transporté par les insectes ou le vent. La mercuriale est pourvue d'un mécanisme de projection des fleurs remarquable : à l'ouverture des anthères, certaines cellules s'emplissent d'eau jusqu'à l'éclatement. L'énergie est telle que de nombreuses fleurs mâles sont projetées hors de l'inflorescence à plus de 20 cm. Ce phénomène se produit le plus souvent le matin. Une partie des fleurs mâles reste sur la plante.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Se rencontre très fréquemment dans les jardins, les champs de pommes de terre, les décombres, mais ne monte pas au-delà de 700 m d'altitude.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
La plante, sans sa racine, séchée à floraison, a des propriétés laxatives et purgatives. S'utilise en tisane ou en lavement.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Cloche : Très toxique pour les animaux mais aussi l'Homme, touche les reins, les intestins, le foie et le sang. Hormis la transfusion pas de remède connu, à ne pas prendre en automédication. Plante allergisante via son pollen.
Minot Jean-Louis : En 1955, le vétérinaire avait diagnostiqué un empoisonnement dû à cette plante chez une jument (cette dernière s\'en est remise très rapidement)
Gonin André : En raison de ses propriétés purgatives, dans le Centre, cette plante est connue sous le nom de "chimou".





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.