A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Coquelicot << retour à la liste
Nom scientifique Papaver rhaeas L.  
Famille PAPAVERACEES  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Jusqu'au XVIe on l'appela coquerico comme le coq car la couleur éclatante de la fleur évoquait la crête du coq. Puis cela devint coquelicot.

-- Remarques envoyées par des internautes --
.... : fausse orthographe!"rhaeas" Cela s'ecrit "rhoeas"

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante herbacée à fleurs d'un rouge éclatant, de 30 à 60 cm.
Feuilles découpées en lobes aigus.
Pédoncules hérissés de poils raides.
Les quatre pétales sont plissés dans le bouton.
Les deux sépales tombent dès que la fleur s'ouvre.
Le fruit est une capsule glabre s'ouvrant par des pores placés sous le disque des stigmates.
Graines abondantes.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante annuelle.
Floraison de mai à juillet.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante fréquente dans les céréales, sur les voies ferrées, les bords de route. Peut se rencontrer parfois jusqu'à 1500 m.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
La fleur contient un alcaloïde : la chéadine.
Propriétés narcotiques (comme le pavot qui fournit l'opium). Permet de lutter contre l'insomnie : décoction de 10 capsules sèches dans un demi-litre d'eau.
*Lotion de beauté pour combattre les rides et la peau sèche : jeter une poignée de pétales dans un verre d'eau bouillante, laisser infuser, lotionner matin et soir le visage.
*Sirop de coquelicot :
Mettre 20 g de pétales secs dans un quart d'eau bouillante. Laisser infuser 6 h, passer, exprimer, ajouter 400 g de sucre, dissoudre au bain-marie.
2 à 3 cuillérées à soupe par jour soignent la toux, les angines, les bronchites.

-- Remarques envoyées par des internautes --
kevin veronese : le coquelicot est une plante calmante vous pouver en faire du sirop pour la toux.
fontaine alain : cheveux gras, pellicules, faire macérer dans alcool à 45° pendant 15 jours des pétales coquelicot (5O), feuilles orties et pissenlit (3O g chaque) 12O ml alcool. Filtrer, rajouter 12O ml d'eau. Se frictionner le cuir chevelu chaque jour.

-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------
Les graines peuvent aromatiser le pain et, mélangées au miel, elles rendent sa saveur plus corsée.
Sel de coquelicot : Faire griller des graines à la poêle avec du sel. Piler le tout, ceci servira de sel aromatisé.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Hennequin Michel : La soupe royale se composait de jeunes pousses de coquelicots avec des pommes de terre et des orties...Ajoutez un peu de petit épautre et régalez-vous Michel





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.