A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Primevère officinale - Coucou << retour à la liste
Nom scientifique Primula veris L. (=P. officinalis)  
Famille PRIMULACEES  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Du latin primulus : tout premier.
C'est la première fleur du printemps.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante herbacée de 15 à 30 cm.
Feuilles crénelées et ridées, en rosette à la base.
Fleurs en ombelle unilatérale au sommet d'une hampe élevée.
5 sépales soudés en un calice tubulaire blanchâtre à 5 angles saillants.
5 pétales jaunes d'or portant 5 taches orangées à la gorge et formant une corolle tubuleuse.
5 étamines.
Parfum discret mais suave de miel.
On observe deux sortes de fleurs, tantôt les étamines sont insérées vers le haut du tube corollaire et le style est alors très court, tantôt elles le sont vers le bas et c'est le style qui atteint le niveau de la gorge.
Cette disposition favorise la fécondation croisée par les insectes.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace par sa souche épaisse aux nombreux stolons.
Floraison en avril-mai.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Espèce très commune dans toute la France. Se rencontre dans les bois clairs, les chemins, les pâturages et les clairiéres.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
*Les feuilles et les racines ont une action expectorante, émolliente, pectorale et calmante.
*Les fleurs ont une action sédative sur les contusions, enflures et coups en compresses d'huile par macération. Elles agissent également sous forme d'infusion sur le système nerveux et le sommeil.
Toxicité : Placée sur la peau, pour orner le corsage, elle provoque chez certaines femmes une éruption de couleur rouge foncé qui donne une "dermatite primulaire" qui occasionne des démangeaisons et une sensation de cuisson.

-- Remarques envoyées par des internautes --
veniel pauline : Beaucoup de choses m'ont été apprise en lisant cet article sur la medecine je vous en remercie Pauline

-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------
Les jeunes feuilles et les fleurs peuvent être consommées en salade.
Peut être également utilisée comme succédané du thé.
Sa racine aide à aromatiser la bière.

-- Liens utiles ------------------------------------------------------------------------------------------

-- Remarques envoyées par des internautes --
RAYNAUD : Très bonne description générale et,grâce à la photo, j'ai tout de suite reconnu les coucous que j'ai cueilli ce matin en bordure d'un chemin.Je m'étonne de ne pas trouver le mot "coucou" dans le"dictionnaire encyclopédique Truffaut",alors merci à ceux qui alimentent mes connaissances. J'aimerai savoir si,les ayant planté avec un peu de racine dans un pot,j'ai quelque chance de les garder. Merci d'avance à qui pourra me renseigner sur le repiquage des fleurs des champs et des montagnes.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.