A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Consoude officinale Grande consoude << retour à la liste
Nom scientifique Symphytum officinale L.  
Famille Boraginacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
De l'ancien nom grec symphyeïn : souder, et du latin consoude qui a le même sens. Souder est sa vertu principale, les traités anciens la disent propre à fermer les plaies.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante de 80 cm de haut.
Tige raide, anguleuse, creuse, recouverte de poils rudes.
Feuilles alternes, allongées pointues, velues à la face interne.
Fleurs à corolle tubulaire rouge violacé ou blanc jaunâtre formant de petits bouquets serrés s'inclinant au bout de la tige.
Racine épaisse noire aux extrémités blanches et visqueuses.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace.
Floraison de mai à juin.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Espèce commune dans les prairies, bords de cours d'eau, clairières. Commune en plaine, rare dans le midi.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
*Les racines prélevées au printemps avant la fleur ou en automne s'utilisent en infusion
(2 c. à café par tasse), et calment les ulcères d'estomac et la bronchite.
*En cataplasme les racines soignent les brûlures, les coupures, les ecchymoses.

-- Remarques envoyées par des internautes --
josé : apparament il faut utiliser cette plante avec précaution car il peut y avoir des effets secondaires assez graves, voir cet article signé par un pharmacien : http://www.creapharma.ch/consoude.htm
Schurmann Beat : On peut aussi soigner les autres plantes grâce à la consoude: préparer un kilo de feuilles dans 5 litres d'eau, jusqu'à obtention de purin. Diluer la préparation obtenue et filtrée à 1 litre pour 10 litres et répandre sur les légumes feuilles (éloigne les pucerons, les insectes nuisibles et est un engrais foliaire naturel et très efficace
Monique : j'ai appliqué une feuille de consoude(écrasée au rouleau à pâtisserie) sur mon front d'abord, puis sur ma nuque alors que j'avais un terrible mal de tête. Dans les 5 minutes j'ai eu un apaisement évident, puis la disparition totale de la douleur, accompagnée d'une sensation de tête claire et rafraichie. Récemment j'ai fait à mon mari qui souffrait terriblement des chevilles un bandage avec une feuille de consoude et il a retrouvé un usage quasi normal de ses pieds.

-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------

-- Remarques envoyées par des internautes --
G. Bertrand : Les feuilles se mangent comme les épinards.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.