A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Vérâtre blanc << retour à la liste
Nom scientifique Veratrum album L  
Famille Liliacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------
Le nom vient de la couleur du rhizome et veut dire "vraiment noir", le terme blanc fait référence à la couleur de la fleur.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante d'un port élégant pourvue d'un rhizome vertical se prolongeant en une tige haute de 60 cm à 1 m, enveloppée à sa partie inférieure d'un grand nombre de grandes feuilles larges, molles, plissées et légèrement velues.
Feuilles de la tige plus petites, plus espacées, alternées et velues en dessous.
Sur le haut de la tige, grappe rameuse, longue et droite de fleurs blanchâtres en dedans, verdâtres en dehors.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Espèce vivace par son rhizome composé d'un corps principal volumineux et de radicules blanches.
Fleurit en juillet - août.

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante assez fréquente en altitude entre 800et 2300 m.
Se rencontre dans les prairies et clairières humides, les zones tourbeuses.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
Toxicité : Plante très toxique. La majorité des accidents sont dus à l'absorption des racines ou des rhizomes récoltés en automne par confusion avec celles de la gentiane dans la confection des apéritifs maison.
Symptômes : l'intoxication se manifeste par des troubles digestifs (diarrhées), un ralentissement cardiaque, des troubles nerveux (contractions musculaires, convulsions, délire), plus une action irritative cutanée avec formation de vésicules douloureuses. Le solucamphre est indiqué.
En dehors de la floraison on distingue le vérâtre de la gentiane grâce à l'insertion des feuilles. Celles de la gentiane sont opposées, celles du vérâtre sont alternées sur trois rangs.

-- Remarques envoyées par des internautes --
boissenin noel : cette plante semble attirer particulièrement les mouches trois tiges en fleur disposées sur une terrasse débarrassent la maison de ces parasites.





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.