A propos de microplastiques.

Nous soutenons le projet Nerri, qui vise à mieux comprendre l'origine des micro-plastiques dans notre environnement.
Cliquer ici pour aider la science
©Max LIBOIRON
Nom commun Violette odorante << retour à la liste
Nom scientifique Viola odorata L.  
Famille Violacées  
J ai observé cette fleur (géolocalisation) (En savoir plus sur cette fonction)

Carte des observations de cette espece

-- Origine du nom -----------------------------------------------------------------------------------------

-- Remarques envoyées par des internautes --
Drouet Déborah : Il y a beaucoup de mots difficiles pour les plus jeunes.

-- Description ----------------------------------------------------------------------------------------------
Plante à souche émettant des stolons aériens et souterrains.
Absence de tige : les feuilles sont toutes en rosette au collet de la racine.
Feuilles violettes ou blanches très odorantes, à éperon rempli de nectar.
Le fruit est une capsule couverte de poils courts.
Les fleurs munies de pétales apparaissent au printemps et ne fructifient pas. Ce sont les fleurs plus tardives et sans pétale qui donnent une capsule s'ouvrant par 3 valves.
Ces fleurs sont dissimulées par les feuilles de la base.

-- Remarques envoyées par des internautes --
Michele Pennington : "Très abondantes dans le jardin au mois de mars. Tapis surtout de couleur violette, quelques pieds de couleur blanche. On ne s'en occupe pas, elles reviennent toujours.

-- Cycle -----------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace.
Floraison de mars à avril.

-- Remarques envoyées par des internautes --
**$$** : floraison de mars à novembre!!!

-- Habitat ---------------------------------------------------------------------------------------------------
Plante commune des haies, prés, bords de bois très ensoleillés. Souvent près des ruines.
S'élève jusqu'à 800-900 m.

-- Médecine -----------------------------------------------------------------------------------------------
Elle entre dans la composition des « fleurs pectorales » indiquées contre les rhumes, les bronchites et les maux de tête. L'école de Salerne déclarait : « d'une tête pesante, elle ôte le fardeau et d'un rhume fâcheux délivre le cerveau ».
La décoction de feuilles adoucit la peau et les paupières gonflées.

-- Culinaire -----------------------------------------------------------------------------------------------
Les fleurs sont comestibles et peuvent être utilisées pour décorer des salades et également servir en confiserie





Site réalisé et édité par Ex Algebra - © Copyright 2008

All right reserved. No part of this publication may be reproduced, stored in a retrieval system,
or transmitted in any form or by any means, electronic, mechanical,
photocopying, recording or otherwise, without prior written permission of the publisher.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce site ne peut être reproduite, stockée, copiée ou transmise
par aucun moyen, sans une autorisation préalable de l'éditeur.